DogsDoo®2017-07-12T12:23:42+00:00

DogsDoo®

.

Vous ne souhaitez pas vous appesantir sur la quantité d’excréments de chien « produite » chaque jour ! Il est pourtant important qu’en tant que propriétaire d’un chien on nettoie les déjections canines directement. Non seulement parce que ce n’est pas un spectacle, tous ces petits tas, et parce qu’il est extrêmement dérangeant pour celui qui pose le pied dessus. Mais aussi, et surtout, pour le bien de la santé publique. Beaucoup de chiens portent l’ascaris de chien (toxocara canis) dans leurs intestins, un parasite qui peut être dangereux pour l’homme, principalement pour les petits enfants et les personnes âgées. Vous ne voudriez pas être à la base d’une maladie extrêmement sérieuse, n’est-ce pas ?!

Par conséquent, assurez-vous de toujours avoir des sachets pour déjections canines dans votre poche si vous promenez votre chien. Et si vous vous inquiétez un peu du développement durable, choisissez des sachets qui sont fabriqués à partir de matériaux naturels renouvelables, comme les sachets DogsDoo®. Et qui sont d’ailleurs produits ici chez nous et non pas en Chine. Ce qui permet de diminuer beaucoup d’émissions de CO2.

Les sachets DogsDoo® sont certifiés entièrement compostables contrairement à la plupart des autres qui revendiquent une dégradabilité. Ceux-là sont « oxo-dégradables », ce qui implique que des sels de métaux lourds sont mêlés dans du plastique ordinaire pour qu’ils se décomposent en poudre.

Mais ce n’est pas une biodégradation ! La poudre, c’est toujours du plastique et ça contamine notre sol. Sans parler des métaux lourds !

  • 100% compostables et renouvelables
  • Produits à partir de matériaux à base de plantes (e.a. amidon de maïs et huiles végétales)
  • Petit format commode à emporter dans la poche

Commandez maintenant votre DogsDoo®

Populisme plastique

En cette période du plat populisme politique, je voudrais attirer l'attention sur une manifestation différente: le populisme plastique. Il est en effet incroyable de voir comment toute rationalité risque de disparaître d'un débat autour d'un [...]